Google réinvente l’analytics avec Universal Analytics

google_universal_analytics_tracking

Google n’en finit plus de réinventer l’analytics, après le lancement il y a quelques semaines seulement de son Tag management system : ‘ « Google Tag Manager » . Lors de sa conférence annuelle, Google Analytics Partner Summit 2012,  la firme de Mountain View, annonce un nouveau produit pour pallier aux problématiques analytiques du moment à savoir :

  • L’impossibilité de tracker un visiteur unique sur des terminaux multiples
  • La complexité du parcours multicanal de l’utilisateur

Les technologies actuelles ne semblent pas répondre correctement à ces problématiques avec une grande fiabilité, même avec l’émergence des outils d’analyses multicanal et de la mesure hybride (combinaison des données issues de panel et web analytique). Alors comment Google compte s’y prendre ?

Universal Analytics propose d’alléger son cookie et d’exploiter un seul identifiant qui sera émis depuis tous les terminaux :PC, Mac, tablettes, mobiles et compatible tout navigateur pour identifier le visiteur unique « cross-device »/ « cross-platform ». Le cookie allégé passera un seul identifiant et les données liées à l’utilisateur seront stockées côté serveur. Mais quelle est donc cette prouesse tant technologique  que juridique. Google ne donne pas de détails, c’est bien sur sa botte secrète. Parmi les hypothèses, on peut imaginer plusieurs possibilités pour parvenir à ce miracle, le Graal d’un point de vue d’un analyste CRM :

Hypothèse 1 : Exploiter l’identifiant Gmail (d’autant plus aisé qu’il peut être intégré nativement dans Chrome et les terminaux mobiles Android)

Hypothèse 2 : Exploiter les technologies Single-Sign-On (Facebook Connect,) pour forcer l’utilisateur à s’identifier sur des sites tiers.(Déjà largement répandu sur les sites d’informations et natif sur certains terminaux mobiles)

Hypothèse 3 : combiner les identifications Gmail + Single Sign On pour arriver à pourcentage très correct d’identification des visiteurs.

Ce qui est étonnant c’est que Google, dans un élan romanesque pour protéger la confidentialité des utilisateurs, a récemment masqué les termes recherchés par les personnes connectés à leurs comptes Gmail dans les outils Web Analytique !  C’était donc un leurre, nous allons résolument vers le tracking individuel et l’hyper-segmentation, le tracking qui se joue de l’ubiquité des visiteurs.

Parmi les autres fonctionnalités annoncées, on retrouve l’import de données externes et particulièrement de données CRM (dans la mouvance Big Data), la configuration encore plus poussée des modèles d’attribution et la gestion des campagnes par ID. Sur ces derniers points, Google rattrape seulement son retard par rapport à la concurrences des solutions payantes donc rien de révolutionnaire, mais une fois de plus le tout sera vraiment bien pensé, bien designé et bien marketé. La release est pour fin 2013, en attendant continuons à nous casser les dents sur les analyses multicanal pour passer le temps.

 

1 commentaire
  1. Trés intéressant et très bien rédigé (comme toujours!)

Laisser une réponse